Site Map Search

 
 
     

Academics

>> Back to HOME

L’Homologation

Lycée Houssam Eddine Hariri est un établissement homologué par le ministère de l’éducation nationale, de la maternelle au 3ème.

L'homologation est accordée aux écoles et aux établissements d'enseignement français à l'étranger dont l'enseignement est conforme à celui dispensé dans les écoles et les établissements d'enseignement publics en France.
L'homologation est subordonnée aux critères suivants :

 
• Projet d'établissement ou d'école ;
• Mise en œuvre des réformes pédagogiques ;
• Règles d'organisation de la vie scolaire ;
• Prise en compte des difficultés des élèves ;
• Aspects concernant la gestion, la gouvernance et le statut des établissements.
• conformité de l'enseignement aux programmes définis par le MEN ;
• enseignement dispensé en direct et en majorité en langue française ;
• respect des principes de gouvernance et de gestion des établissements scolaires ;
• participation à la formation continue des personnels ;
• respect des principes de gouvernance et de gestion des établissements scolaires
• existence de locaux et équipements adaptés aux exigences pédagogiques des niveaux et des filières d'enseignement concernés, à l'accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers et au respect des règles de sécurité.

 1  AEFE

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger est au service d’un réseau scolaire unique au monde.

 

 2  AEFE-ZONE PROCHE-ORIENT

Le réseau des établissements à programmes français au Liban et en zone Proche-Orient.

Le réseau des établissements à programmes français au Liban et en zone Proche-Orient est une chose assez grande pour que l’on dise sa richesse et la dette contractée à l’endroit de ceux qui ont contribué et qui contribuent à le faire rayonner.

Le réseau des établissements à programmes français de la zone Proche-Orient est constitué en cette rentrée 2015 de 43 établissements homologués par le ministère de l’Education Nationale français, dont deux en Syrie et en Jordanie. 49 sites accueillent et scolarisent près de 55 000 élèves.

Chaque établissement propose un enseignement en concordance avec son histoire dans la référence commune à l’homologation. Partenaires ou conventionnés avec l’AEFE, ces établissements appartiennent à des acteurs et opérateurs, associations ou fondations : Mission Laïque Française, Association Franco Libanaise pour l’Education et la Culture, Fondation Hariri, Fondation des Makassed, établissements appartenant à des Congrégations ou à des Ordres religieux ; établissements d’initiative et de propriété privées.

Chacun des établissements, dans l’affirmation de son identité fait vivre, avec aisance parce que porté par le souci de rigueur et d’ouverture aux autres, l’illustration de ses diversités, la complexité et la diversité du réseau.

Les élèves scolarisés dans ce réseau reçoivent un enseignement d’excellence, faisant de ces femmes et de ces hommes des êtres rompus au discernement, capable en cet art consommé de la pensée et de l’écriture, de distinguer l’essentiel du secondaire, de s’entendre sur le sens des mots : pour approcher au plus près, dans la nuance des richesses pluriculturelles et plurilingues, les privilèges que confèrent l’éducation.

L’enseignement est un long cheminement à partir d’une exigence : faire dialoguer, par-delà le temps et parfois l’oubli, le vrai et le vraisemblable, pour appréhender le monde et les hommes lucidement, sans jamais renoncer à la passion, à découvrir, à interpréter, les permanences, les ruptures et les contradictions du monde.



Serge TILLMANN
Inspecteur d’Académie
Conseiller de Coopération adjoint
En charge de l'Enseignement Français


 3  Programmes

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Le socle commun couvre la période de la scolarité obligatoire, c’est à dire de six à 16 ans.
Cette scolarité donne aux élèves la culture commune fondée sur les connaissances et les compétences indispensables qui leur permettra de s’épanouir, développer leur sociabilité, de réussir la suite de leur parcours scolaire quelle que soit la voie choisie (générale, technologique, professionnelle), de s’insérer dans la société où ils vivront et de participer comme citoyens, à son évolution.

Le premier des cinq domaines de compétences du socle commun est subdivisé en quatre objectifs de connaissances et de compétences ; huit composantes sont ainsi définies:

Lien entre le socle commun et les programmes d'enseignement

Les programmes déclinent et précisent les compétences et les champs de connaissances du socle commun.
Ils sont définis par cycle de 3 ans et organisés de façon cohérente et progressive.
Dans chaque cycle, les équipes décident d'une progression commune pour faciliter l'acquisition des connaissances et des compétences. Le programme du cycle 3, commun à l'école élémentaire et au collège, doit faire l'objet d'une concertation entre les écoles et le collège.

 

Les objectifs

L'organisation structurelle a pour but d'améliorer les apprentissages de tous les collégiens et de permettre à l'École de mieux mener sa mission de transmission et d'intégration des valeurs de la République.

 

Les cycles qui rythment les programmes

La scolarité, dès l'école maternelle, est divisée en quatre cycles de 3 ans qui donnent aux élèves un temps plus long pour l'assimilation des apprentissages :

 

CYCLE 1

 

CYCLE 2 : CP-CE1-CE2

 

CYCLE 3 : CM1-CM2-6ème

 

Cycle 4:5ème- 4ème-3ème

 

Les enseignements complémentaires

Ces enseignements ne se substituent pas aux enseignements obligatoires, ils en sont une forme particulière qui permet le développement de nombreuses compétences : tous les élèves sont concernés et, au cours du cycle 4, chaque élève aura dû bénéficier des deux formes. Ils contribuent à la mise en œuvre des parcours des élèves.
En accompagnement personnalisé, il s'agit d'aider chaque élève à progresser et devenir autonome en prenant en compte ses acquis d'élève et son potentiel propre pour le mettre en action dans un contexte interactif.
Cet accompagnement s'appuie sur la discipline de l'enseignant, mais est aussi un moment privilégié pour développer des compétences plus transversales, faire prendre conscience aux élèves de la transférabilité de leurs acquis, faire de la méthodologie, du tutorat entre élèves...
Les EPI se fondent sur des démarches de projet interdisciplinaires conduisant à des réalisations concrètes individuelles ou collectives.
Ils s'appuient sur les disciplines et permettent une prise de conscience, par leur mise en pratique, de la transversalité des compétences du socle commun. Ils aident à donner du sens aux enseignements par une approche diversifiée des savoirs et éclairent les apports des disciplines par leurs regards croisés.
Les projets menés en EPI peuvent être présentés lors de l'épreuve orale du DNB.

 

Accompagnement personnalisé (AP)

Pour permettre à chaque élève de développer son potentiel et utiliser au mieux ses acquis, l'adaptabilité des méthodes pédagogiques, comme la diversification ou la différenciation, permet à l'enseignant d'offrir un cadre propice à l'acquisition de compétences.
Pour les élèves qui présentent des difficultés scolaires, cet accompagnement pédagogique est un moyen clef pour éviter d'avoir recours à un redoublement en évitant de cumuler les retards et, souvent, en apportant des réponses adaptées à leurs besoins. Pour tous les élèves, c'est une ouverture vers de nouveaux progrès.

 

Les enseignements par pratiques interdisciplinaires (EPI)

 

Les parcours éducatifs

Au cours de leur scolarité, les élèves suivent quatre parcours éducatifs :

 

 

 4  Projet d’établissement 2015-2018

Une école pour tous

Axe1:
Un établissement adoptant une pédagogie de réussite.

1-Innover les stratégies d'enseignements.

2-Revoir le curriculum, la cohérence et les résultats d'apprentissage.

3- Valoriser le rôle d'accompagnant pédagogique.

4-Favoriser le tutorat entre professeurs dans la démarche des nouvelles stratégies.

5- Revoir et développer le fonctionnement du centre de connaissance et de culture.

6- Former le professeur à mettre le CCC aux services d'apprentissages.

7- Assurer le suivi pédagogique, social et personnel des élèves.

8-Prendre en considération les élèves à besoins particuliers et favoriser leur inclusion.

9- Accompagner et former les professeurs ayant en charge le suivi des EBP.

10- Adopter une pédagogie différenciée en considérant la singularité de chaque élève.

11- Renforcer les liaisons inter- cycles.

12- Promouvoir l'évaluation positive par compétence.

13- Valoriser la réussite en considérant les intelligences multiples.

14-Former les professeurs aux différents types d'évaluation et aux différents styles d'apprentissages.

15- Favoriser l'auto-évaluation.

Axe2:
Un établissement favorisant la construction du profil d'un bon citoyen.

1-Etablir une culture d'établissement.

2-Promouvoir le parcours citoyen.

3-Sensibiliser aux actions de solidarités.

4-Initier l'élève à l'autonomie, à la prise des responsabilités, à l'engagement et à la prise d'initiative.

5-Favoriser l'échange des pratiques au sein de l'équipe pour un meilleur encadrement des élèves.

6-Poursuivre l'éducation au développement durable sous l'angle des trois piliers (la dimension environnementale, la dimension sociale et la dimension économique).

7-Former et diffuser la culture de l'éducation durable.

8-Mettre en place l'enseignement moral et civique.

9-Developper le sentiment d'appartenance à la communauté scolaire.

10-Mettre en œuvre l'honnêteté académique au sein de la communauté scolaire.

11-Communiquer les démarches de travail dans chaque discipline pour impliquer les parents dans le travail scolaire.

12-Favoriser les activités extrascolaires.

Axe3:
Un établissement mettant en place des stratégies d'ouverture culturelle et internationale.

1-Développer une culture plurilingue tout en préservant l'identité et la langue arabe.

2-Assure une formation du personnel éducatif visant à développer les pratiques pédagogiques.

3-Valoriser le patrimoine culturel.

4-Continuer à trouver les moyens pour commémorer les journées internationales et répondre aux enjeux locaux et mondiaux.

5- Favoriser l'échange avec des établissements locaux et internationaux autour des projets d'actualités.

6-Rendre le CCC un chantier de travail aidant l'élève à bien mener son projet de recherche.

7-Aller plus loin avec le numérique au service de la pédagogie.

8-Continuer à former les professeurs et les motiver à l'usage de la plate-forme de l'établissement.

9-Impliquer les parents dans l'utilisation et l'éducation numérique.

__________________________________________
 
 5   Liens utiles


 

 

 

 

Etablissement homologué

par le ministère de

l’éducation nationale

 

School Membership

 

NESA

 

SÉBIQ

 

2017 © All Rights Reserved Houssam Eddine Hariri High School